150 ans de presse malgache

publié le 5 juillet 2016 - par Khadija Ridouane

image 150 ans de presse malgache

La presse malgache est sans doute la plus ancienne des pays francophones du sud : Teny soa (« la bonne parole ») y est paru en janvier 1866, et a ouvert un chemin de 150 années pour une presse dont la très grande vitalité se prouve encore aujourd’hui. Au colloque de cet anniversaire organisé à Paris par la Sorbonne le 15 juin dernier, on a savamment évoqué le passé, mais aussi tendu des perches au futur.
Un passé marqué par des luttes, dans lesquelles la presse nationaliste a été le terreau de construction de l’identité nationale face au colonisateur, où l’ « opération transistor » des premières années de l’indépendance (un poste dans chaque foyer !) a été un facteur déterminant d’unification de la langue, où les périodes de censure pure et dure du régime Ratsiraka n’ont pas entamé la détermination des entrepreneurs de presse.
Celle-ci perdure aujourd’hui dans les difficultés économiques, longuement décrites par les intervenants, et qui seront -aussi- à l’ordre du jour des 45èmes Assises, sur place à Antsirabe, en novembre prochain.

Même rubrique