Égypte : La presse dotée d’un son Conseil suprême

publié le 5 janvier 2017 - par Khadija Ridouane

image Égypte : La presse dotée d'un son Conseil suprême

Un organe de tutelle de la presse et de l’audiovisuel dont les membres seront désignés par le président Abdel Fattah al Sissi va être créé en Égypte en vertu d’une loi promulguée aujourd’hui par le chef de l’État.
Le Conseil suprême de la presse et des médias sera notamment chargé de veiller au respect des règles de la concurrence, de l’éthique journalistique, de l’indépendance et de la neutralité de l’information. Il aura le pouvoir d’infliger des amendes et de suspendre la publication ou la diffusion des journaux et des émissions, et pourra également retirer les autorisations de la presse étrangère.
Selon Yehia Kalach, président du syndicat de la presse égyptienne, cette instance dont le rôle est essentiellement administratif ne menace pas la liberté de l’information, qui fera l’objet d’un texte distinct. Cette deuxième loi sur la presse portera également sur la confidentialité des sources et les relations entre information et sécurité, ont précisé des parlementaires et des représentants de la profession.