Guinée : des journalistes s’approprient le Code de bonne conduite des médias en période électorale

publié le 3 juin 2017

image Guinée : des journalistes s'approprient le Code de bonne conduite des (...)

La salle de formation de la Direction Régionale de la Santé de Boké (DRS) a servi de cadre le lundi 22 mai pour la tenue de l’atelier de formation et de vulgarisation du code de bonne conduite des journalistes en période électorale.
Animée par 5 experts en communication, cette session de formation a porté sur des thématiques comme les principes généraux et conseils pratiques d’une couverture médiatique ; les pratiques susceptibles de menacer la déontologie des journalistes ; les médias acteurs de l’éducation civique et électorale ainsi que la présentation dudit code aux participants.
Cette formation a été un véritable espace d’échange et de débat entre les formateurs et les 17 journalistes participants.
“Nous avons été très bien outillés et sommes sortis de cet atelier très satisfaits. Nous avons souhaité avoir cet échange en présence de nos responsables pour qu’ils se rendent compte qu’ils ont une grande part de responsabilité dans ce que vivent aujourd’hui les journalistes. Si les journalistes sont bien payés, ils ne seront guère des proies faciles pour des leaders politiques qui n’ont d’autre objectif que de nous détourner de l’éthique et de la déontologie…”, a déclaré Fodé Oumar Camara, Rédacteur en chef de la radio Espace Kakandé.
Pour sa part, le formateur Saïdou Dioubaté s’est réjoui de l’état d’esprit général qui a marqué la journée et de l’implication des journalistes désireux de faire évoluer leurs pratiques professionnelles.
Le conférencier a souligné l’importance de respecter le code de bonne conduite pour crédibiliser le métier de journaliste.

Thématiques

Déontologie

Même rubrique