RFI Savoirs : pour comprendre, apprendre et partager

publié le 25 juin 2016

image RFI Savoirs : pour comprendre, apprendre et partager

Selon le proverbe africain, il faut tout un village pour éduquer un enfant. Ici, le village, c’est France Médias Monde (RFI, France 24 et Monte-Carlo Doualiya) et ses partenaires. Centre national d’enseignement à distance (CNED), Institut de recherche pour le développement (IRD) ou encore l’Ecole des relations internationales (IRIS), ils sont nombreux à savoir été séduits par l’idée de lancer RFI Savoirs : un site présenté comme la clé pour comprendre le monde en français et visant un large public ; le site étant traduit en six langues, dont l’arabe et le mandarin.
Composé de trois grandes rubriques : « Comprendre et enrichir ses connaissances » ; « Apprendre et enseigner le français », qui permet aux professeurs d’intégrer la radio dans leur enseignement ; et « Participer à la communauté », pour partager son apprentissage, RFI Savoirs est un complément ¬documentaire au site d’actualité Rfi.fr. Une manière de capitaliser sur les dix années d’expérience de la radio, pour offrir une grande diversité de contenus. Pour Marie-Christine Saragosse, PDG de France Médias Monde, il était important de profiter de « l’énorme caisse de résonance du groupe pour s’opposer à l’oubli et rendre accessible le savoir ».
Un modèle plus intuitif

Accès facile aux contenus

Qui y a-t-il de plus sur RFI Savoirs que sur « RFI langue française », reconnue depuis plus de vingt ans dans le domaine de l’apprentissage de la langue de Molière ? Sans doute les connaissances. Les internautes pourront apprendre le français, en français, et à travers nombre de sujets. Supposons, par exemple, que l’un d’entre eux ait à faire un exposé sur les Africains dans la première guerre mondiale. Il pourra alors le faire en faisant une simple recherche sur le site parmi tous les dossiers, proposés sur RFI et maintenant disponibles sur RFI Savoirs. Par ailleurs, il sera également possible d’apprendre au chevet de l’actualité grâce notamment aux journaux radio, qui seront simplifiés avant d’être mis en ligne sur l’encyclopédie.
Christophe Champin, directeur des nouveaux médias à RFI, souligne que le site « est plus ergonomique, et technologiquement plus adapté aux usages d’Internet ». Tout a été pensé pour faciliter au mieux l’accès aux contenus. De manière à se concentrer sur l’apprentissage de la langue.
Déjà plus de mille articles et dossiers sont disponibles dans la bibliothèque des savoirs. Une initiative qui tient compte des 274 millions de francophones recensés dans le monde.

Mathieu Ait Lachkar
Source : Le Monde

Même rubrique