Votre présence virtuelle à Conakry

publié le 6 octobre 2017

image Votre présence virtuelle à Conakry

Vous ne pouvez pas vous libérer, ou bien vous ne pouvez pas couvrir les frais d’un voyage à Conakry ?
Soyez tout de même présent(e), en nous faisant parvenir votre avis, votre opinion, vos suggestions, pour nos tables-rondes et ateliers (voir programme complet dans cette lettre)
Envoyez votre contribution au débat à : union@presse-francophone.org
(mentionner : Conakry - contribution au débat).
Merci de ne pas dépasser une vingtaine de lignes, soit un peu moins de 1500 signes.

A vos claviers !

PROGRAMME*

Lundi 20 novembre
Arrivée des participants
Transfert à l’hôtel.

Temps libre

Mardi 21 novembre

09h00 programme de visites à Conakry

14h00 : Réunion du comité international & assemblée générale ordinaire

20h00 : Dîner de bienvenue

Mercredi 22 novembre

9h30 : SEANCE D’OUVERTURE des 46èmes assises de l’Union de la presse francophone

11h00 : interruption de séance. Pause café

11h30 : CONFERENCE INAUGURALE.

− Julia Cagé, professeur d’économie, Sciences po Paris (France)

Modérateur : Jean Kouchner, journaliste, Secrétaire général de l’UPF, (France)

12h30 Déjeuner

15h00 : Première Table Ronde. JOURNALISME D’INVESTIGATION : ENJEUX, LIMITES ET PERSPECTIVES
- Jusqu’où peut aller une investigation journalistique ? ; La justice, entrave ou liberté pour la liberté de la presse ? ; Quels moyens ? Quelle déontologie ? …

− Cheick Sako, Ministre de la Justice, (Guinée)
− Cécile Mégie, Directrice de la rédaction, RFI, (France)
− Romaine Jean, rédactrice en chef magazines TV, RTS (Suisse)
− Abdelmounaïm Dilami, P-DG, Rroupe EcoMédias, (Maroc)

Modérateur : Pierre Ganz, journaliste, vice-président de l’ODI (France)

16h30 : Pause-café

17h00 : Travaux en ateliers.

ATELIER 1 : WEB : QUELLE UTILISATION POUR LE JOURNALISME D’INVESTIGATION ?
Le Web remplace t-il le terrain ? Quelles sont les chausse-trappes de l’outil ? Peut-on les éviter ? Comment ? Le Web est-il aussi prétexte pour certains journalistes et médias à un accroissement de la superficialité ?

− Grégoire Lemarchand, chargé des réseaux sociaux, AFP, (France)
− Hanane Zbiss, journaliste d’investigation, (Tunisie)
− Inoussa Maïga, fondateur Agribusiness TV, (Burkina Faso)
− Michel Joseph, journaliste-reporter, Radio Caraïbes (Haïti)

Modérateur : Patrice Zehr, Journaliste, Président de l’UPF-Monaco, (Monaco)
Reportrice : Meriem Oudghiri, SG de la rédaction, l’Economiste, Présidente de l’UPF-Maroc, (Maroc)

ATELIER 2 : FAUSSES INFOS : NOUVEAU VISAGE DE LA PROPAGANDE ?
- Lutte de pouvoir, manipulation…que cachent les fausses informations ? Comment démêler le vrai du faux ? Comment combattre les rumeurs ? Comment limiter l’effet amplificateur des fausses infos sur le web ?

− Jamal-Eddine Naji, directeur, HACA, (Maroc)
− Christophe BOBIOKONO, directeur de publication, Karala, (Cameroun)
− Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction, l’Humanité (France)
− Lassine Fofana, Journaliste-reporter, (Côte d’Ivoire)

Modérateur : Gérard Bardy, journaliste, président de l’UPF-France, (France)
Rapporteur : Evelyne Owona Essomba, journaliste-reporter, CRTV (Cameroun)

ATELIER 3 : LES DECODEURS DE L’INFO : QUELS MOYENS, QUELLES LIMITES ?
- Vérification, contextualisation et exploitation des données, les « décodeurs » tentent de rétablir les faits. Les journalistes doivent-il se transformer en chasseurs de fausses informations ? Le travail des « décodeurs » a-t-il un impact réel sur la circulation des fausses informations ?

− Samuel Laurent, rédacteur en chef, les décodeurs, le Monde.fr, (France)
− Loïc Hervouet, journaliste, enseignant d’éthique à l’ESJ de Lille (France)
− Assane Diagne, rédacteur en chef, Afrika Chek, (Sénégal)
− Manféi Anderson Diédri, journaliste d’investigation, Eburnietoday.com, (Côte d’Ivoire)
- Hamdi Hached, blogueur-activiste (Tunisie)

Modérateur : Souhel Hajjar, directeur général, Nostalgie Guinée FM, (Guinée)
Rapporteur : Philippe Dessaint, journaliste, TV5 Europe (France)

ATELIER 4 : LANCEURS D’ALERTE : LA FRONTIERE ENTRE JOURNALISME ET CITOYENNETE ?
- Quels critères, quel encadrement pour les lanceurs d’alertes, quelle sécurité ? Engagement citoyen ou pratique journalistique, la pratique du web rend la frontière ténue entre les deux.

− Henri Thulliez, membre de la PPLAAF, (France)
− Mamadou Ibra Kane, directeur général, Groupe Futurs Médias, (Sénégal)
− Alimou Saw, blogueur, Ma Guinée Plurielle (Guinée)
− Abdou Semmar, journaliste-blogueur (Algérie)

Modérateur : David Solon, journaliste, membre fondateur Terra Eco, (France)
Rapporteur : Yvonne ELOUNDOU, journaliste, CRTV, (Cameroun)

20h00 : Soirée : Réception offerte par l’ambassadeur de France

Jeudi 23 novembre

10h00 : 2ème table ronde : LA DEONTOLOGIE JOURNALISTIQUE A L’EPREUVE DU WEB
- Course effrénée au scoop, au recueil des clics…, comment respecter les règles journalistiques, comment recouper l’information, vérifier la source et respecter la déontologie ?

− Pierre Ganz, journaliste, vice-président de l’ODI (France)
− Benoît Grévisse, professeur université catholique de Louvain, (Belgique)
− Dania Ebongue, journaliste-blogueur, Yaoundé Café, (Cameroun)
− Souleymane Diallo, P-DG du groupe Lynx (Guinée)

Modérateur : Jean Kouchner, journaliste, Secrétaire général international de l’UPF, (France)

12h00 : déjeuner

14h30 : 3ème table ronde : INFORMATION : LES FRONTIERES DU POSSIBLE
- Pressions, manipulations, domination du marketing et de la communication. Jusqu’où aller dans l’information ? Quels freins ? Quelles frontières entre journalisme et communication ?

− Anne-Cécile Robert, journaliste, membre du directoire, le Monde diplomatique (France)
− Sékouna Keita, commissaire à la Haute autorité de la communication, (Guinée)
− Michel Helou, directeur exécutif, L’Orient-Le Jour, (Liban)
− Jean-Paul Agboh Ahouelete, président du Conseil national des patrons de presse (Togo)

Modératrice : Colette Braeckman, Journaliste-Grand reporter, responsable de l’actualité africaine, Le Soir, (Belgique)

16 heures : Pause-café

16h30 : Travaux en ateliers

20h00 : Dîner

Vendredi 24 novembre

9h00 : 4ème table ronde : TRANSPARENCE ET SECRET DES AFFAIRES : LIMITES ET LIBERTE DU JOURNALISME
- Liberté journalistique : jusqu’où ? Y a t-il des limites ? Peut-on informer sans atteinte à la liberté des entreprises et au respect des affaires ?

− Mohamed Gueye, directeur de publication, Le Quotidien, (Sénégal)
− Aïcha Akalay, directrice de rédaction, TelQuel, (Maroc)
− Sékouba Savané, directeur, RTG, (Guinée)
− Edouard Perrin, président du collectif « Informer n’est pas un délit », (France)

Modérateur : Loïc Hervouet, journaliste, enseignant d’éthique à l’ESJ de Lille (France)

10h30 : Pause-café

11h00 : 5ème table ronde : DROIT D’ACCES A L’INFORMATION ET LIBERTE D’INFORMER : QUELLES GARANTIES ?
- Quelles lois efficientes pour garantir le droit d’accès à l’information et la liberté d’informer ? Quelle pratique et quelles perspectives face à la révolution numérique ?

− Bamba Niang, magistrat, Président du comité d’élaboration du code de la presse, (Sénégal)
− Anthony Bellanger, Secrétaire général, FIJ, (France)
− Christophe Deloire, secrétaire général, Reporter sans frontières (France)
− Mohamed Abdellahi Ould Bellil, journaliste, (Mauritanie)
− Jean-Thomas Léveillé, Vice-président FPJQ, (Canada)

Modérateur : Abdelmounaïm Dilami, P-DG du groupe EcoMédias (Maroc)

13h00 déjeuner

15h00 : RESTITUTION DES TRAVAUX DES ATELIERS
16h00 : Présentation de la plate-forme au service des médias francophone

19h30 : Dîner

Samedi 25 novembre

9h30 : SEANCE DE CLOTURE

12h30 : déjeuner

14h30 : Visites touristiques

- Départ des participants

(*En attente de confirmation définitive)

Même rubrique