Tchad (TD)

Continent : Afrique

Capitale : Ndjamena

Population : 11 200 000

Chef d'état : Président de la République, général Idriss Deby Itno

Chef du gouvernement : Premier ministre, M. Djimrangar Dadnadji

République du Tchad

République, régime semi-présidentiel.
Constitution: 31.03.1996, modifiée 6.06.2005.
Indépendance: 11.08.1960 (France).
Fête nationale: 11 août (indépendance).

Liberté de la presse Classement mondial RSF.
Les notes, de 0 à 100, ne sont pas comparables d'une année sur l'autre. Elles varient avec les critères de calcul de l'année.
2012: 121e /179 (note 34,87)
2011: 103e /179 (37,67)
2010: 112e /178 (33,17)
2009: 132e /175 (44,50)
2008: 133e /173 (41,25) 

États frontaliers: Niger, Soudan, Libye, Centrafrique, Cameroun, Nigeria.

Population : 11 200 000 h.
Superficie : 1 284 000 km²
Capitale : N'Djamena, 800.000 h.
Autres villes: Sarh, Moundou, Abéché.

Langues officielles: français, arabe.

Francophonie
ACCT: 20.03.1970.
OIF: 15.02.1986.

Autres organisations internationales
ONU: membre 20.09.1960.
UA: membre fondateur 2002.
ACP, CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale).
CEEAC (Communauté économique des États de l'Afrique centrale).

PNB: 15,66 milliards USD.
PIB/habitant: 1 600 USD/h.

Ressources
igname, sorgho,
élevage, bovin,
coton, gomme arabique,
uranium, cassitérite, wolfram,
or, bauxite, fer,
pétrole,
produits textiles et pétroliers.

Monnaie: le franc CFA.

Indice de perception de la corruption (IPC)
2012: 165e /176 (19, nouveau calcul)
2011: 168e /183 (2,0)
2010: 171e /178 (1,7)
2009: 175e /180 (1,6)
2008: 173e /180 (1,6)
2007: 172e /180 (1,8)

Indice de développement humain (IDH)
2011: 183e /187 (0.328)
2010: 163e /169 (0.295)
2009: 175e /182 (0.392)
2008: 170e /179 (0.389)
2007: 170e /177
2006: 171e /177

Actualités du gouvernement

  • 28/02/12

    Le ministre de la justice, M. Abdoulaye Sabre Fadoul a été également nommé ministre de l'assainissement public et de la promotion de la bonne gouvernance, en remplacement de M. Ahamadaye Alhassane (9.03.10-19.02.12), démis de ses fonctions et interné à la prison de Moussoro à la suite de soupçons de détournements des biens publics.

  • 23/02/12

    Révocation du secrétaire d'État aux finances et au budget, M. Rozy Mamaï, en fonction depuis le 17.08.11.

  • 19/02/12

    Révocation du ministre de l'assainissement public et de la promotion de la bonne gouvernance, M. Ahmadaï Al Hassan, en fonction depuis le 9.03.10.

  • 27/01/12

    M. Brahim Alkhalil Hiléo est nommé ministre de l'énergie et du pétrole en remplacement de M. Eugène Tabé. M. Bendoumra Kordié est nommé ministre du plan, de l'économie et de la coopération internationale en remplacement de M. Mahamat Ali. Les deux ministres limogés avaient fait leur entrée au gouvernement le 9.03.10, dans le premier cabinet du Premier ministre Emmanuel Nadingar.