Tchad (TD)

Continent : Afrique

Capitale : Ndjamena

Population : 11 200 000

Chef d'état : Président de la République, général Idriss Deby Itno

Chef du gouvernement : Premier ministre, M. Djimrangar Dadnadji

République du Tchad

République, régime semi-présidentiel.
Constitution: 31.03.1996, modifiée 6.06.2005.
Indépendance: 11.08.1960 (France).
Fête nationale: 11 août (indépendance).

Liberté de la presse Classement mondial RSF.
Les notes, de 0 à 100, ne sont pas comparables d'une année sur l'autre. Elles varient avec les critères de calcul de l'année.
2012: 121e /179 (note 34,87)
2011: 103e /179 (37,67)
2010: 112e /178 (33,17)
2009: 132e /175 (44,50)
2008: 133e /173 (41,25) 

États frontaliers: Niger, Soudan, Libye, Centrafrique, Cameroun, Nigeria.

Population : 11 200 000 h.
Superficie : 1 284 000 km²
Capitale : N'Djamena, 800.000 h.
Autres villes: Sarh, Moundou, Abéché.

Langues officielles: français, arabe.

Francophonie
ACCT: 20.03.1970.
OIF: 15.02.1986.

Autres organisations internationales
ONU: membre 20.09.1960.
UA: membre fondateur 2002.
ACP, CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale).
CEEAC (Communauté économique des États de l'Afrique centrale).

PNB: 15,66 milliards USD.
PIB/habitant: 1 600 USD/h.

Ressources
igname, sorgho,
élevage, bovin,
coton, gomme arabique,
uranium, cassitérite, wolfram,
or, bauxite, fer,
pétrole,
produits textiles et pétroliers.

Monnaie: le franc CFA.

Indice de perception de la corruption (IPC)
2012: 165e /176 (19, nouveau calcul)
2011: 168e /183 (2,0)
2010: 171e /178 (1,7)
2009: 175e /180 (1,6)
2008: 173e /180 (1,6)
2007: 172e /180 (1,8)

Indice de développement humain (IDH)
2011: 183e /187 (0.328)
2010: 163e /169 (0.295)
2009: 175e /182 (0.392)
2008: 170e /179 (0.389)
2007: 170e /177
2006: 171e /177

Actualités du gouvernement

  • 22/01/12

    Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), parti du président Idriss Déby Itno, remporte la majorité absolue à N'Djamena et dans 19 des 42 circonscriptions concernées par les premières élections locales de l'histoire du pays. Ses alliés remportent des victoires dans le Sud : l'Union pour la république et la démocratie (URD), opposition historique du défunt Wadal Abdelkader Kamougué à Sahr; le fédéraliste Yorongar Ngarlejy à Bébédjia, région pétrolière; l'Alliance Le Cheval à Moundou et le Rassemblement national pour la démocratie et le progrès (Viva-Rndp) de Kassiré Coumakoye à Kélo. De son côté, la coalition d'opposition, Coordination des partis politiques pour la défense de la constitution (CPDC) n'obtient nulle part la majorité (Résultats Cour suprême 23.02.12). Initialement prévues le 16.10.11, ces élections ont été renvoyées une première fois au 15.01.12, avant d'être finalement organisées une semaine plus tard.

  • 11/01/12

    Le cinéaste dramaturge Haïkal Zakaria est nommé ministre de la jeunesse et des sports en remplacement de M. Mbaydoum Siméon en poste depuis le 17.08.11.

  • 31/12/11

    Le Dr Nahor Gawara est nommé ministre de la santé publique en remplacement de Mme Toupta Boguena qui était en poste depuis le 9.03.10.

  • 17/08/11

    Formation du deuxième gouvernement de M. Emmanuel Nadingar