UPF-Serbie : Limitation du mandat des membres du bureau

publié le 5 mai 2017

image UPF-Serbie : Limitation du mandat des membres du bureau

L’UPF-Serbie a réuni son assemblée générale à Belgrade. La présidente de la section a donné lecture du rapport moral où elle a dressé le bilan des activités de la section a organisées durant les deux dernières années. En plus des activités en Serbie, la section a participé aux Assises à Dakar, à Lomé et à Antsirabe, ainsi qu’au symposium de Monaco.

La section serbe a souligné avec satisfaction la participation du ministre serbe des affaires étrangères au sommet de la Francophonie à Antananarivo. Elle a décidé d’initier des liens étroits avec ce ministère. Le second objectif reste celui d’attirer plus d’adhérents à la section.
L’absence de ressources propres limite considérablement les possibilités d’actions initiées par la section, mais il n’est pas envisageable de majorer les cotisations compte tenu du coût de la vie en Serbie et des faibles revenus des journalistes en général. En conséquence la section a pris la décision de supprimer le poste de trésorier et clôturé son compte bancaire. C’est la présidente qui assure désormais les fonctions de trésorier.

Après le vote du rapport moral, les membres de l’UPF-Serbie ont validé les changements apportés aux statuts. Le changement le plus important est celui de la limitation du mandat des membres du bureau. Cette disposition a été prise en conformité avec les statuts de l’UPF internationale. Le mandat des membres des bureaux de la section serbe est désormais de deux années, renouvelables une fois.

A la fin de l’AG, la section serbe a élu son nouveau bureau. Gordana Popovic reste présidente, deux vétérans, Ljiljana Prosic Krakovic et Bosko Colak Antic sont nommés vice-présidents. Nenad Blagojevic, le plus jeune membre de la section, devient secrétaire.

Gordana Popovic
Présidente de l’UPF-Serbie

Même rubrique