Création d’une section de l’UPF à Bangkok

publié le 11 décembre 2017

image Création d'une section de l'UPF à Bangkok

Après le Japon et le Vietnam, la Thaïlande devient le troisième pays d’Asie à accueillir une section de l’Union Internationale de la Presse francophone (UPF). Quatorze correspondants, journalistes, cameramen, photographes et directeurs de publication, dont les correspondants du Monde, de l’AFP, France 24, Prisma Presse, BFMTV, RFI, Arte... et les directeurs de publication de revues publiées en Thaïlande (Le Petit Journal Bangkok, Thaïlande-fr, Gavroche) se sont réunis en assemblée vendredi 17 novembre à Bangkok pour officialiser l’ouverture de la section et élire le bureau composé d’un président (Philippe Plénacoste, Gavroche Media), d’un vice-président (Loic Grasset, Prisma Presse) et d’un secrétaire général (Pierre Queffelec, Le Petit Journal Bangkok).

La section de l’UPF Thaïlande, conformément aux objectifs de l’UPF Internationale, dont le siège est basé à Paris et qui réunit quelque 2000 adhérents à travers le monde, a pour principaux objectifs d’entreprendre toutes les actions utiles à la défense des principes de la liberté d’expression, des intérêts et des droits de ses membres actifs et associés ; de veiller à la promotion de la langue française et de la francophonie en général ; et de proposer diverses actions, initiatives, projets qui tournent autour de la promotion des valeurs de l’UPF.
La section de l’UPF Thaïlande est composée de membres actifs (professionnels de la presse) et des membres associés (personnes physiques ou morales, organisations et association) partageant les valeurs et les objectifs de l’UPF.

Première assemblée de l’UPF Thaïlande, le vendredi 17 novembre 2017 à Bangkok. De gauche à droite : Philippe Plénacoste (Gavroche Media), Clovis Casali (France 24), Bruno Philip (Le Monde), Pierre Queffelec (Le Petit Journal Bangkok), Olivier Languepin (Thailande-fr), Didier Gruel (caméraman indépendant), Lola Bourboulon (Le Petit Journal Bangkok), Delphine Thouvenot (AFP), Carole Isoux (Ouest France, BFMTV), François Doré (Gavroche Magazine)

Même rubrique