UPF France : Gérard Bardy, élu secrétaire général

publié le 17 novembre 2014

Un conseil d’administration pour le renouveau

image UPF France : Gérard Bardy, élu secrétaire général

Le conseil d’Administration de la section France s’est tenu le jeudi 13 Novembre, dans les locaux de TV5 Monde, mis à notre disposition par le Vice-président international Philippe Dessaint. Sur les trente administrateurs de la section, quinze étaient présents et onze avaient adressé leur pouvoir. Le quorum était donc largement atteint.
Le Président Jean Miot a fait un exposé sur la situation. Il aura donc fallu deux ans pour renaître. En effet, depuis la dernière Assemblée Générale, il a fallu remettre en ordre de marche cette section dont il fallait avant tout clarifier la situation - les caisses étaient vides - retrouver un cabinet comptable (Créatis), s’entourer de conseils (Me Jean-Charles Guillard), participer à la relance du site internet (géré à l’International), collecter les adhésions, relancer l’activité … et payer les dettes sociales. Le double objectif a été atteint : la transparence et l’utilité. Le nombre croissant d’adhésions en est la preuve.
Cette refondation n’aurait pu se faire sans le dévouement bénévole des anciens secrétaires généraux, le soutien de Philippe Dessaint, l’efficacité du Trésorier Hervé Deville et l’aide précieuse de Chantal Leroy et de Khadija Ridouane ; grâce à Régine Lefèvre et Gaël de Vaumas (pressTVnews), nous avons pu continuer d’exister sur le web.
C’est évidemment avec l’appui sans faille de Jean Kouchner que cette relance a pu être réalisée.
Sur le plan financier, il a été mis fin à l’obscure situation du passé : la section France - laquelle ne dispose d’aucune autre source de financement que ses adhésions - était en réalité « gérant de fait » de l’International ; d’où l’opacité intolérable. Désormais, elle n’a que peu de charges sauf celles liées au local (loyer, charges locatives, EDF et assurances) qui sont maintenant refacturées à l’Union Internationale sous déduction d’un forfait. Pour l’instant, la section France n’emploie plus de personnel. La trésorerie est positive, les dépenses sont bien ciblées et une convention claire et précise va être signée avec l’International.
Suite à la démission de notre secrétaire général François-Xavier Andréys et le retrait du secrétaire général-adjoint Guy Bernière (lequel a conservé son poste d’administrateur), il convenait de procéder à une élection pour ces deux postes essentiels de la vie de la section.
C’est notre confrère Gérard Bardy (qui avait été en son temps Président de la section France) qui a été élu à une quasi unanimité (24 voix sur 26 suffrages exprimés).
Le poste de Secrétaire général-adjoint a été attribué à Fouzia Benyoub (11 voix contre 10 à Cyr-Marc Koutekissa (et 3 nuls).
A l’issue de son conseil d’administration, la section France de l’UPF a mis à l’étude un certain nombre de projets (notamment un Salon du livre des Journalistes), dans l’attente de la composition des commissions lors de la prochaine Assemblée Générale.

Le Président
Jean MIOT

Même rubrique