UPF-Arménie : Rencontre la section arménienne de l’UPF

publié le 2 mars 2015

image UPF-Arménie : Rencontre la section arménienne de l'UPF

Le 25 février 2015, la salle de la Rotonde de l’Ambassade de France à Erevan accueillait une dizaine de journalistes arméniens et français, représentants des médias publics et privés aussi bien locaux qu’internationaux, mais aussi des journalistes indépendants qui partagent tous le fait d’être francophones et membres de la section arménienne de l’Union de la Presse francophone (UPF). Cette première réunion dans l’agenda en 2015 était marquée par une rencontre avec l’ambassadeur de France en Arménie M Jean-François Charpentier. Elle souligne l’intérêt qu’accorde l’ambassadeur Charpentier aux échanges avec les journalistes. Il a ainsi exprimé le souhait d’« Établir des relations régulières avec les journalistes locaux en général, et les journalistes francophones en particulier ».
Le deuxième temps fort de cette rencontre était la discussion engagée sur l’état des lieux de la presse arménienne, la nature des sujets d’actualité locale et internationale les plus traités et les plus populaires en Arménie et en France, les domaines de travail des journalistes présents. La présence de l’Union internationale de la presse francophone a été bien remarquée lors de cette rencontre qui a offert l’occasion à la présidente de la section arménienne de souligner l’avantage de faire partie du grand réseau UPF.
De création récente au sein de ce réseau francophone professionnel qu’est l’UPF, la section arménienne donne forme à ses activités. Au cours de la rencontre, deux de ses membres, Gevork Mélikian et Zara Nazarian, ont partagé avec leurs collègues les impressions des 43èmes assises internationales de la presse francophone à Dakar auxquelles la section arménienne participait pour la première fois.
Dans le but de faire connaître la Francophonie à un public plus large, la présidente de l’UPF-Arménie Zara Nazarian a défendu le projet d’initier des rencontres mensuelles avec les ambassadeurs de la Francophonie qui seraient ouvertes également aux journalistes non-francophones. L’initiative ayant d’emblée trouvé l’approbation de l’ambassadeur français, la saison de la Francophonie en pourrait symboliquement marquer le coup d’envoi.
Il a été également question de toute une série de formations établies en concertation avec le bureau international de l’UPF à Paris qu’il sera possible d’organiser en Arménie. Cette dernière nouvelle devrait réjouir plus particulièrement les membres arméniens de l’UPF qui avaient exprimé à plusieurs reprises leur souhait de développer des échanges de connaissances et d’expérience avec leurs confrères francophones.

Source : Le Courrier d`Erevan (www.cde.am)

Pays

Arménie

Même rubrique