Hanène Zbiss, présidente de l’UPF-Tunisie récompensée

publié le 3 novembre 2019

image Hanène Zbiss, présidente de l'UPF-Tunisie récompensée

Nouvelle distinction pour la presse tunisienne. La journaliste Hanène Zbiss, présidente de la section tunisienne de l’UPF, spécialisée dans les enquêtes relatives à la santé, à la société et à la lutte contre la corruption, vient de remporter le prix Raef Badaoui pour les « Journalistes Courageux ». Ce prix décerné par la Fondation allemande Friedrich Naumann, vient couronner un dur chemin parcouru par la jeune journaliste dans le monde du journalisme d’investigation en Tunisie.

Ayant remporté également le Prix Samir Kassir, en 2014, pour la liberté de la presse décerné par l’Union européenne, pour son article intitulé « Enquête dans les jardins d’enfants coraniques en Tunisie », paru le 10 octobre 2013 dans le magazine ‘‘Réalités’’, la Présidente de la Section Tunisie de l’Union de la presse francophone (UPF) s’impose actuellement comme une référence dans le domaine du journalisme d’investigation en Tunisie. Elle est d’ailleurs sollicitée par des centres de formations en médias ainsi que par des fondations et associations qui cherchent à tirer profit de son expérience en la matière.

A travers les nombreuses enquêtes qu’elle a réalisées au profit du site Inkyfada, spécialisé dans les enquêtes d’investigation, ainsi que ses grands dossiers publiés dans le magazine en ligne “Iraqyet” qu’elle a fondé un an après son arrivée à Souleimanya en 2014, au Kurdistan irakien, Hanène Zbiss, polyglotte, a réussi à tracer son parcours de Journaliste Courageux. Faut-il rappeler que le prix Raef Badaoui pour les Journalistes Courageux est un prix qui porte le nom du blogueur saoudien qui avait été condamné, fin 2014, à dix ans de prison et à cinquante coups de fouet par semaine pendant vingt semaines, pour “insulte” envers l’islam.

Même rubrique