L’UPF-Grèce initie le débat sur les enjeux des élections européennes

publié le 4 juin 2019

image L'UPF-Grèce initie le débat sur les enjeux des élections européennes

La section héllenique de l’UPF a organisé au mois de mai dernier à Athènes une conférence sur les élections Européennes avec, pour trame de fond, un débat sur l’avenir de l’UE vu par les Medias. Cet événement, le premier d’une série d’activités de la toute jeune section, a été organisé avec le concours du Bureau du Parlement Européen et l’ambassade de France en Grèce.
Journalistes et universiataires ont croisé leur regard sur des thématiques de grande actualité : enjeux des élections et avenir de l’Europe, Brexit, frontières, identité et environnement en Europe.

La journaliste Christine Ockrent, et la directrice des contenus de la Chaîne parlementaire, LCP-Assemblée nationale, Guilaine Chenu, ont ainsi fait des interventions remarquées via skype lors du débat organisé dans les locaux du Parlement Européen en Grèce.
Cette rencontre s’est déroulée en presence du chef du Bureau du Parlement Européen en Grèce, M. Filippos Kamaris et du Conseiller de l’ambassade de France en Grèce, M. Tristan Dufes, ainsi que Mme Irène Nikolopoulou, ancienne présidente du bureau de la section grecque de l’UPF, et M. Théodore Fortsakis, avocat à la Cour de cassation d’Athènes et président du département de Droit de l’université d’Athènes, qui a créé et présidé pendant de nombreuses années l’Association des diplômés des universités françaises en Grèce (AFREL), et toujours président de l’Association Henri Capitant, qui regroupe les juristes francophones résidant en Grèce.

Même rubrique