UPF- Mauritanie mobilise la presse nationale pour la lutte contre le cancer

publié le 2 mars 2019

image UPF- Mauritanie mobilise la presse nationale pour la lutte contre le (...)

La section Mauritanienne de l’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF-Mauritanie) a organisé, vendredi 15 février à Nouakchott, une journée nationale de mobilisation contre le cancer à l’intention des journalistes de la presse écrite et audiovisuelle. Cette journée a été organisée en collaboration avec le Ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et avec le concours du Centre National d’Oncologie (CNO).
Dans son mot d’ouverture, Mohamed Ould Khayar, chargé de communication au Ministère de la culture a salué la nouvelle orientation de la presse qui s’implique de plus en plus dans des domaines intéressant au plus près la vie des citoyens.
M. Khayar s’est par ailleurs dit satisfait du rôle grandissant accordé à la presse par le gouvernement Mauritanien.
Mariya Ladji Traoré, Présidente de l’UPF-Mauritanie s’est félicitée de la percée de son organisation et de sa présence agissante dans le champ médiatique. Pour Mme Traoré, la célébration de la journée mondiale de lutte contre le cancer est l’occasion pour la jeune section de l’UPF-Mauritanie « de s’ouvrir et d’élargir son partenariat avec l’ensemble des syndicats et associations de journalistes du pays. »
« Le dépistage précoce et l’activité physique, de bonnes pratiques dans la lutte contre le cancer », le thème choisi pour cette journée de célébration a pour finalité, selon la présidente de l’UPF-Mauritanie, d’impliquer les journalistes à l’action de sensibilisation pour le dépistage précoce. « Aujourd’hui, nous avons avec nous des médecins qui pourront vous édifier sur les meilleures façons d’agir pour une prise en charge rapide de la maladie »
Dr Mohamed Salem Ahmedou, DRH au Centre National d’Oncologie a fait un exposé détaillé sur la maladie du cancer et son traitement en Mauritanie.
Il a ainsi insisté sur l’importance de la prévention, invitant les journalistes à participer à la sensibilisation qui, à ses yeux, est la meilleure façon de lutter contre le cancer.
Mohamed Abdallahi Bezeid, Secrétaire Général de l’UPF-Mauritanie a, pour sa part ; abordé le mode de traitement par les médias des informations sensibles. Il a, par ailleurs, donné quelques outils pour un meilleur traitement de l’information dans le cadre de la sensibilisation à la maladie du cancer. « L’objectivité, la neutralité et le professionnalisme restent, en définitive, les armes du journaliste dans le traitement de sujets sensibles », a conclu M. Bezeid

Bakari Guèye

Même rubrique