Soulagement à Bangkok : Yamine Boudemagh retire sa plainte contre Le PetitJournal.com. et notre confrère Pierre Queffélec.

publié le 15 mai 2018

image Soulagement à Bangkok : Yamine Boudemagh retire sa plainte contre Le (...)

Il aura fallu trois audiences devant une Cour criminelle de Bangkok, plusieurs mois de procédures et de tentatives de conciliation infructueuses pour que Yamine Boudemagh, président de l’ADFE-Français du Monde en Thaïlande, retire sa plainte pour diffamation contre LePetitJournal.com de Bangkok et son directeur, notre ami Pierre Queffélec.
Cette affaire avait fait suite à la publication en mai 2017, dans Le Petit journal, d’une interview de Thierry Mariani, alors député des Français de l’Etranger, dans laquelle le plaignant s’estimait diffamé.


La diffamation est considérée comme un acte criminel en Thaïlande où une dictature militaire en place depuis 4 ans a restreint toute forme de liberté d’expression.
Dans cette affaire franco-française qui a pris une tournure de revanche personnelle et politique malgré plusieurs tentatives de conciliation, l’accusé risquait jusqu’à deux ans de prison et une forte amende. Il avait également interdiction de sortir du territoire pendant toute la durée du procès.
Cette action en justice avait été dénoncée par de nombreuses organisations de défense de la liberté de la presse dans le monde, dont Reporter Sans Frontières et la section de Thaïlande de l’UPF (Union Internationale de la Presse Francophone), ainsi que l’ADFE-Français du Monde, qui avait menacé d’exclusion son président de section.
Afin de mettre fin au procès, Yamine Boudemagh a exigé du PetitJournal.com de Bangkok de publier des excuses publiques pendant une semaine et une indemnisation financière de 80 000 bahts.
Quant à Thierry Mariani, auteur des propos considérés comme injurieux par l’accusé, il n’a jamais fait l’objet de poursuites de la part du plaignant, en Thaïlande ou en France.
Philippe Plénacost

Thématiques

Actualités

Même rubrique