Symposium international de l’UPF à Ouagadougou : Le président Diagne rencontre le Président du Burkina Faso

publié le 5 février 2018

image Symposium international de l'UPF à Ouagadougou : Le président Diagne (...)

Le président international de l’UPF, Madiamabal Diagne, a rencontré le vendredi 2 février à Dakar, le président du Burkina Faso, Rock Marc Christian Kabore. Les questions de l’organisation du symposium international de l’UPF, prévu dans la capitale du Burkina Faso (Ouagadougou), du 28 au 31 mars 2018 étaient au cœur des entretiens.
Le président Kabore a donné toutes les assurances pour une bonne tenue de ce symposium dans son pays. Le gouvernement du Burkina Faso accompagnera l’Union internationale de la presse francophone dans le financement du symposium. Les dispositions seront ainsi prises pour garantir le déroulement des travaux du symposium « Médias, Paix et Sécurité » dans d’excellentes conditions sécuritaires.


Inscriptions ouvertes jusqu’au 28 février

Pour la troisième année consécutive, l’UPF organise un symposium international. C’est à Monaco que l’initiative avait été lancée avec l’organisation, au mois de mars 2016, du symposium "Médias et environnement en Méditerranée". Ce symposium avait réunis les professionnels du pourtour méditerranéen et était, de fait, ouvert aux adhérents UPF originaire de cette zone géographique. La deuxième édition, tenue au Maroc le 30 mars et 1er avril 2017, avait pour thème : "Médias, environnement et développement durable en Afrique". La participation à ce symposium était ouverte à tous les adhérents d’Afrique. Pour la troisième édition, L’UPF choisit de traiter la question du rôle et de la place des médias dans la préservation de la paix et la sécurité. Les débats porteront sur le thème "Médias, Paix et Sécurité". Les journalistes et plus largement les médias doivent-ils prendre parti ? L’information est-elle un élément de la stratégie des faiseurs de guerres et des terroristes ? Comment rendre compte ? En quoi les médias peuvent-ils être des vecteurs de la paix ?
Toutes ces questions, et bien d’autres, seront au cœur de nos débats, auxquels participeront journalistes, représentants d’ONG et intervenants expérimentés. Le programme détaillé, encore en cours d’élaboration, vous parviendra rapidement.
Nous serons accueillis à Ouagadougou dans les meilleures conditions. L’UPF Internationale et sa section burkinabé travaillent à la préparation des conditions optimum pour un travail productif et une belle découverte de Ouagadougou et de sa proche région.
Les inscriptions sont réservées en priorité aux journalistes et dirigeants de médias des zones directement touchées par une insécurité persistante et concernées par des risques de conflits.

D’ores et déjà, nous vous indiquons les grandes lignes de ce programme :
- Mercredi 28 mars : arrivées à Ouagadougou. Installation dans les hôtels
- Jeudi 29 mars : cérémonie d’ouverture, premières tables rondes, ateliers
- Vendredi 30 mars : tables rondes, restitution des travaux en atelier et cérémonie de clôture
- Samedi 31 mars : Matinée : Réunion du comité international / Après midi : visites touristiques
Si vous souhaitez participer à ces assises, nous vous invitons à vous rapprocher du bureau de votre section.
Vous trouverez ci-joint un bulletin d’inscription, à nous retourner rapidement.
Attention : aucune inscription ne sera prise en compte si ce dossier n’est pas complet et/ou si le droit d’inscription de 200 euros n’est pas versé à l’UPF Internationale.

Les inscriptions seront closes le 28 février 2018

TELECHARGER LE BULLETIN D’INSCRIPTION

Même rubrique