UPF- Monaco : Conférence ministérielle de la francophonie et table ronde UPF.

publié le 4 octobre 2019

image UPF- Monaco : Conférence ministérielle de la francophonie et table ronde (...)

En octobre la presse francophone a rendez vous à Monaco. Elle va couvrir la thématique de la conférence ministérielle « Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’OIF » des 30 et 31 octobre prochain.
Ce sera l’occasion de lancer une vaste réflexion, notamment comme l’a souhaité l’UPF-Monaco, en faveur du développement durable, dans toutes ses composantes alliant économie, social et environnement.
Pour l’UPF Monaco, c’est un grand sujet de satisfaction. Cela s’inscrit dans ce qui avait été initié lors de notre symposium de 2016 « Médias et environnement en Méditerranée » qui a lancé la série des colloques sur le même thème dans d’autres régions francophones en particulier en Afrique et au Maghreb. La presse francophone a été précurseur depuis le symposium de la prise en compte dans la francophonie de la dimension environnementale.
L’UPF Internationale est, faut-il le rappeler, le partenaire presse de l’OIF et tous les deux ans nos Assises internationales, qui sont annuelles, se déroulent dans le pays hôte du Sommet qui préside la Francophonie pendant deux ans. Monaco est donc un point d’étape entre Erevan et Tunis. Ces deux capitales sont des symboles mondiaux incontestables du rôle de la presse dans le combat pour l’état de droit et la démocratie. C’est donc une table ronde presse que nous avons organisée avec l’aide de l’UPF Internationale. Notre thème se veut certes complémentaire du programme de la CMF mais pour nous incontournable « Presse francophone et démocratie ». C’est le combat principal de tous les journalistes membres de l’UPF. Il faut dans chaque pays, en tenant compte des spécificités, faire reconnaître le rôle de la presse dans la consolidation de l’état de droit fondement de la démocratie. Le Français est une langue parfaitement adaptée à cet objectif, sans jamais nier le particulier, il véhicule des valeurs qui se veulent universelles. La presse francophone est partout à l’avant-garde et ce n’est certes pas toujours facile, c’est même parfois dangereux. Nous en discuterons à Monaco.
A la tribune, au côté de M. Patrice Zehr, Président de l’UPF-Monaco, modérateur, interviendront notamment Mme Zara Nazarian, Secrétaire générale de l’Union Internationale de la Presse Francophone, Mme Hanene Zbiss, Présidente de la section tunisienne de l’UPF, un représentant de l’Union des Arméniens de Monaco, un représentant de l’association Monaco-Tunisie. Nous aurons dans la salle des journalistes référents ayant un parcours professionnel francophone incontestable. Nous souhaitons des débats totalement libres, plus libres hélas que la liberté de la presse dans certains pays membres de la Francophonie.

Même rubrique